Favoriser et faciliter la co-création public/privé de solutions digitales innovantes pour le secteur hospitalier ou médico-social

Mar 11, 2019

* This article, written by Louis Potel (RESAH), was published on the French magazine “Revue Hospitalière de France” in October 2018.

 

 

inDemand est un projet européen (financé par le programme-cadre Horizon 2020 pour la recherche et l’innovation de la Commission Européenne) qui vise à créer, expérimenter et diffuser un nouveau modèle de co-création où organisations institutionnelles de santé et entreprises d’une région s’associent pour développer des solutions numériques innovantes répondants aux besoins des utilisateurs. Le projet est porté par trois régions européennes pilotes : l’Île-de-France (France), Murcia (Espagne) et Oulu (Finlande).

 

Le modèle de co-création inDemand : une articulation autour de quatre acteurs régionaux.

A la suite d’un appel à projet de la Commission Européenne remporté en 2016, les 10 partenaires européens du consortium inDemand, composés d’organisations expertes en santé, achat public et innovation, ont élaboré une nouvelle méthodologie de co-création. Cette dernière doit favoriser la collaboration public/privé pour le développement de solutions innovantes pertinentes.

 

Le modèle inDemand est né à la suite de différents constats. Tout d’abord, un nombre de plus en plus important de nouvelles solutions (produits et services) apparaissent sur le marché chaque année et sont proposées aux établissements de santé. La grande majorité de ces nouvelles solutions sont développées par de jeunes entreprises qui n’ont pas accès aux utilisateurs finaux dans la phase d’étude du besoin et de conception.

Il y a ensuite une vraie volonté des établissements de santé de contribuer au développement de solutions innovantes répondants vraiment à leurs besoins. Mais le personnel de santé manque de méthodologies et d’outils leur permettant de participer à ce type d’initiative de façon efficace, afin de limiter l’impact sur le temps de travail dédié au médical.

Enfin, avec l’augmentation du nombre de projets publics pour le soutien à l’innovation, il s’avère qu’à l’échelle d’une région plusieurs projets peuvent traiter d’un même sujet en parallèle, sans qu’il n’y ait de synergie entre eux.

Partant de ces constats communs aux 3 régions européennes pilotes, le modèle inDemand fût élaboré avec la volonté de renforcer la coopération en faveur de l’innovation en impliquant plusieurs types d’acteurs régionaux. Il s’articule autour de quatre profils principaux:

 

  • Le « Challenger» : Etablissement de santé et/ou médico-social public ayant pour mission de définir les « Challenges » (besoins) actuels au sein de l’organisation, mais plus généralement du secteur de la santé.

 

  • Le « Solver» : Entreprise privée travaillant déjà sur les problématiques définies par le Challenger et ayant pour objectif de finaliser le développement d’une solution en collaboration avec ce dernier.

 

  • Le « Supporter » : Organisme intermédiaire, type cluster ou pôle de compétitivité, ayant pour objectif d’accompagner les entreprises sur tous les aspects business (optimisation business model, préparation de la stratégie de commercialisation…), en parallèle du processus de co-création.

 

  • Le « Funder» : Institution publique régionale ayant des capacités de financement pour soutenir des initiatives innovantes et d’allouer des subventions publiques aux entreprises sélectionnées.

 

A travers ce modèle de co-création basé sur les besoins cliniques, l’étroite coopération avec les utilisateurs et les prescripteurs permet une meilleure pénétration sur le marché de solutions digitales innovantes, tout en assurant une réponse parfaitement adaptées aux besoins existants du secteur de la santé.

 

 

L’innovation par la demande : les utilisateurs moteurs de la co-création.

L’objectif du modèle inDemand est de résoudre les Challenges* identifiés par le personnel médical ou soignant des établissements de santé et de financer des projets de développement de solutions innovantes qui répondent aux besoins actuels du secteur de la santé. C’est pour cela qu’on parle d’un modèle axé sur la demande et les utilisateurs.

 

 

La première étape du processus consiste donc à informer les professionnels de santé du ou des établissements participant(s). Ils sont ensuite invités à soumettre un ou plusieurs Challenges via un questionnaire en ligne dédié et durant une période préalablement définie : c’est le « Call for Challenges ». Un comité d’évaluation constitué de plusieurs experts issus du Challenger, Supporter et Funder évalue ensuite les Challenges déposés afin d’en sélectionner un ou plusieurs, selon la méthodologie et les critères d’évaluation du modèle.

Une fois les challenges définis et sélectionnés, la deuxième étape consiste à lancer une seconde consultation présentant les Challenges sélectionnés et invitant les entreprises à déposer des candidatures : c’est le « Call for Solvers ». Un second comité d’évaluation est ensuite organisé avec pour objectif la sélection de la meilleure entreprise/solution pour chaque Challenge. Une seule entreprise est amenée à travailler sur chaque Challenge. La sélection se fait en deux étapes avec dans un premier temps une pré-sélection de 3 entreprises maximum sur la base des dossiers papiers, puis une phase d’audition des entreprises présélectionnées avant la prise de décision finale.

Contrairement à des projets de R&D publics/privés classiques, le modèle inDemand intervient plus tard dans le processus de développement d’une solution : l’objectif n’est pas de partir de zéro mais d’identifier les entreprises travaillant déjà sur la création de solution eSanté répondants aux besoins préalablement définis (les solutions en cours de développement doivent au minimum être au stade de prototype).

Enfin une phase de planification du futur projet de co-création est menée entre l’équipe médical en charge du Challenge et l’entreprise sélectionnée, dans l’optique de définir tous les aspects de la gestion de projet (interlocuteurs clés, types d’interactions, livrables…) et de la phase de co-développement future (personna, cas d’usages…). Dans la mesure où la co-création ne débute pas de zéro mais à partir d’un prototype déjà existant, la durée de chaque projet est d’environ 7 mois. Cela permet à l’établissement de rapidement voir les résultats et bénéfices de ce type de coopération ainsi que de se projeter dans l’utilisation d’une nouvelle solution.

L‘approche inDemand augmente donc la capacité des organismes de santé à identifier clairement leurs besoins tout en créant des opportunités de développement pour les entreprises. La collaboration avec les utilisateurs finaux (professionnels de santé) permettra aux solutions digitales d’être mieux acceptées. Grace à ce modèle de co-création, les entreprises sélectionnées peuvent bénéficier d’un retour immédiat des utilisateurs finaux ainsi que d’une meilleure compréhension des besoins afin d’adapter au mieux leurs solutions. Cette étroite collaboration entre le(s) professionnel(s) de santé et l’entreprise dans la phase finale du développement doit permettre d’éventuelles adaptations/modifications de la solution en prenant compte la réalité du terrain et donc garantir une parfaite réponse aux besoins réels des utilisateurs.

 

Illustration avec la première expérimentation du modèle en partenariat avec l’hôpital Foch.

Le modèle inDemand est actuellement au stade de l’expérimentation dans les 3 régions pilotes du projet. L’objectif des partenaires est de tester simultanément l’ensemble du processus et des outils dans les 3 pays afin d’en prouver l’efficacité, détecter les étapes pouvant être optimisées et améliorer l’ensemble des outils mis à disposition (questionnaire Call for Challenges, comité d’évaluation, outils de suivi…).

Ainsi, en plus de la région de Murcia et Oulu, c’est la région Ile-de-France qui expérimente actuellement le modèle avec le GIP Resah en coordination, l’hôpital Foch en tant que Challenger, Medicen en Supporter et Paris Région Entreprise en tant que Funder.

Après une présentation du modèle inDemand aux équipes de l’hôpital Foch, le Call for Challenges fût ouvert durant tout le mois de janvier 2018 et 5 challenges ont été soumis. Suite à la phase d’évaluation, 2 projets de co-création ont été retenus par le comité d’évaluation :

  • ASTRE déposé par l’équipe de néphrologie. Le Challenge vise à développer une solution permettant de suivre à distance les données des patients ayant subi une transplantation rénale afin d’anticiper la survenue de complications/dégradations de l’état de santé grâce à des modèles prédictifs.
  • ePrevent déposé par l’équipe d’addictologie. Le Challenge vise à développer une solution permettant de faciliter l’organisation d’e-consultations et le suivi des patients dans la prise en charge de l’alcoolodépendance.

 

Le Call for Solvers publié par Paris Région Entreprise d’une durée de 3 mois entre mars et mai 2018 a permis de recevoir un total de 22 candidatures d’entreprises pour les 2 Challenges, pour la plupart start-ups ou petite PME. Ce premier résultat chiffré démontre le réel besoin qu’ont les entreprises travaillant sur le secteur de la santé, d’avoir accès aux utilisateurs pour développer des solutions répondants parfaitement à leurs attentes. C’est l’entreprise Semeia qui a été retenue pour collaborer avec l’hôpital sur le projet SafeFoch et l’entreprise Pulsio Santé pour le projet ePrevent.

Après les réunions de lancement et de cadrage de la phase de co-création qui ont eu lieu en Août et Septembre, les collaborations ont pu débuter et vont donc se dérouler jusqu’en mars 2019. Si l’ensemble des objectifs préalablement définis sont atteints à la fin de la période de collaboration, l’entreprise recevra un financement public de 30 000 € comme prévu dans le contrat.

A ce stade le modèle inDemand a suscité un réel engouement de la part des équipes de l’hôpital Foch et a prouvé son utilité : « Le projet inDemand et surtout la méthodologie qu’il emploie nous a permis de mieux formaliser l’expression d’un besoin et de trouver l’entreprise la plus pertinente pour y répondre grâce aux critères de sélection pré-définis. La validation de la solidité financière de l’entreprise via Paris-Région Entreprise est une garantie pour l’établissement, mais c’est surtout le concept de co-création avec les jalons posés dans la méthodologie qui est un élément dynamisant pour les équipes. Il ne s’agit plus d’acheter un produit ou une prestation mais de participer à sa création“. Stéphanie Forte – Directrice des Affaires Médicales et des coopérations de l’hôpital Foch.

Le nombre de réponses (une dizaine par challenge) a été très satisfaisant. Cela nous a permis de découvrir des entreprises que nous ne connaissions pas. Des entreprises étrangères ont également répondu, ce qui nous a surpris et intéressés, car il y a des bonnes pratiques et idées chez nos voisins. Cela nous ouvre à de nouvelles opportunités.”. Philippe Guymarho – Directeur des Projets et du Contrôle de gestion.

 

L’initiative a également eu un grand succès dans les deux autres régions pilotes du projet :

  • Oulu – Finlande : Une quinzaine de Challenges ont été déposés par les équipes de l’hôpital d’Oulu, 4 ont été retenus et 13 entreprises ont déposé une candidature durant le Call for Solvers.
  • Murcia – Espagne : plus de 40 Challenges ont été déposés par les équipes de l’hôpital de Murcia, 4 ont été retenus et 23 entreprises ont déposé une candidature durant le Call for Solvers.

 

En tant que coordonnateur du projet au niveau régional, le GIP Resah continue ses actions en faveur du développement et de diffusion de solutions innovantes sur le secteur de la santé en France. Sa participation dans ce type d’initiative offre une réelle opportunité de développement et de croissance pour les entreprises sélectionnées. En effet si les tests finaux des solutions co-développées s’avèrent concluants, la centrale d’achat a vocation à présenter et diffuser ces nouvelles solutions à l’ensemble de son réseau d’établissements, via son offre de solutions innovantes.

 

 

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. More info.

Los ajustes de cookies de esta web están configurados para "permitir cookies" y así ofrecerte la mejor experiencia de navegación posible. Si sigues utilizando esta web sin cambiar tus ajustes de cookies o haces clic en "Aceptar" estarás dando tu consentimiento a esto.

Cerrar